log in

Écoutez l'appel des Dieux très anciens

Spécial Écoutez l'appel des Dieux très anciens
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Écoutez l'appel des Dieux très anciens

 
Écoutez l'appel des Dieux très anciens

Un mal antique s’éveille d’un sommeil millénaire pour s’étirer un peu les tentacules et semer le chaos sur le monde mortel. Voici la troisième extension de Hearthstone : Les murmures des Dieux très anciens.

 


 

Ceux qui murmuraient dans les ténèbres


On raconte que depuis d’innombrables millénaires, les immenses Dieux très anciens dorment d’un sommeil profond dans les abysses terrestres et océaniques. On dit aussi que leurs voix s’étendent en funestes murmures auxquels un simple mortel ne peut prétendre résister. Et l'on suppose parfois que les éclats de rire qui secouent les tavernes, les grands cris de triomphe et le choc des chopes sont comme un grand réveille-matin cosmique dont on ne saurait faire taire la sonnerie, et que cette histoire d’éveil des Dieux très anciens, c’est quand même un peu notre faute à nous.

Quoi qu’il en soit, ces horreurs sans nom* ont terminé leur petite sieste, et leur retour signifie qu’une insidieuse corruption remonte des plus profonds abîmes. Malgré tout, n’ayez crainte (ou presque pas). Notre civilisation n’est pas menacée (pour le moment). Car ce n’est pas la domination totale de toute vie sur Azeroth, qu’elles recherchent (enfin, espérons-le).
Non, maintenant qu’ils sont réveillés – et une fois qu’ils auront eu une minute pour s’étirer les divers appendices, se frotter les dizaines d’yeux et prendre un bon petit déjeuner – les Dieux très anciens ont pour ignoble dessein de confier leur abjecte puissance aux mains des mortels… Sous la forme de cartes de Hearthstone ignominieusement puissantes !

OGannounce_HS_FortuneTeller_EK_500x281.jpg

 

Dans l’abîme de la collection

Les murmures des Dieux très anciens offrent d’envoûtantes perspectives de pouvoir, et quand les entités cosmiques venues de lointaines dimensions vous font une promesse, elles ne lésinent pas : elles arrivent avec cent trente-quatre nouvelles cartes à ajouter à votre collection.

Et pas n’importe quelles cartes ! Elles sont imprégnées de la sournoise influence des dieux chtoniens et, bien que la plupart soient des horreurs encore inconnues des mortels et venues faire subir à vos decks de bizarres transformations, il se peut que vous croisiez aussi de vieux amis ayant succombé à l’irrésistible attrait de la Puissance Cosmique Millénaire**.

  

 

Les Dieux très anciens

Les Dieux très anciens s’incarnent dans de nouvelles cartes légendaires, avides de gorger vos decks de leur puissance immémoriale. Ils sont au nombre de quatre : C’Thun, Yogg-Saron, Y’Shaarj et N’Zoth. Tous sont prêts à faire subir d’indicibles horreurs à vos adversaires.

C’Thun en particulier trépigne† d’impatience à l’idée de vous aider : une carte légendaire C’Thun et deux cartes Annonciatrice du mal n’attendent que vous pour apporter l’ineffable magnificence des Dieux très anciens à votre collection. Dès l’ouverture de votre premier paquet de cartes de l’extension, vos très discutables nouveaux amis rejoindront vos rangs.

 

 

L’appel de C’Thun

Bien évidemment, toute bonne invasion de terreurs abyssales s’accompagne de son armée de sectateurs dévoués. La cabale de C’Thun s’affaire fiévreusement à préparer le monde à l’éveil de son maître, et, lorsqu’un sectateur est joué, il vient renforcer son dieu, que ce dernier hante votre deck, votre main ou le plateau.

 

Le préachat tombé du ciel

À partir du 15 mars, un lot spécial de 50 paquets de cartes des Murmures des Dieux très anciens sera disponible au préachat (pour 44,99 €) en attente de la sortie officielle, et votre fidélité sera récompensée par un terrifiant nouveau dos de carte exclusif !

OGpreOrder_CardBack_HS_EK_500x345.gif

 

La sortie qui rôde

Les murmures des Dieux très anciens gagneront les oreilles des mortels (et les appareils Windows®, Mac®, iOS® et Android® au passage) fin avril ou début mai. Les paquets de cartes de l’extension seront alors disponibles dans la boutique en jeu en pièces d’or ou en argent réel, au même prix que les autres paquets deHearthstone. Les tentacules sont gracieusement offerts par la maison.

Les nouvelles cartes viendront répandre leur corruption dans l’Arène dès le jour de la sortie, même si vous n’avez pas encore eu la folie de les ajouter à votre collection personnelle.

Sugerir carta

 

Le site Internet halluciné

Explorez le site officiel des Murmures des Dieux très anciens pour plonger toujours plus loin dans l’indicible mystère ! Revenez-y souvent, car chaque fois que les dieux chtoniens feront émerger de nouveaux secrets du fond des abîmes (y compris de nouvelles cartes), ceux-ci y seront consignés.

Et si vous tenez à la vie, soyez présent le 21 mars pour participer à la révélation de nouveaux détails sur l’extension.

Une galerie des nouvelles cartes déjà révélées sera également disponible sur la page Facebook officielle de Hearthstone. Et il ne faut pas oublier de parler de #OldGods sur les réseaux sociaux ! C’Thun et ses amis adorent être l’objet de toutes les attentions, sur Twitter ou ailleurs.

Préparez-vous, dépoussiérez vos vieux grimoires interdits et enfilez votre robe sacrificielle du dimanche : l’avènement des Dieux très anciens est proche. Y’knath k’th’rygg k’yi mrr’ungha gr’mula !

 


 

(*) Bon ok, nous l’admettons, elles ont bien un nom. Cher mortel, voici C’Thun, N’Zoth, Yogg-Saron, et Y’Shaarj. Allez venez, on est bien. Serrez-leur les appendices bien gentiment et mettez-vous à l’aise. Profitons ensemble de cette petite soirée entre amis !

(**) Avertissement : la Puissance Cosmique Millénaire™ peut entraîner des effets secondaires, dont la pousse de membres, yeux, tentacules ou pseudopodes annexes, la sécrétion de mucosités d’un autre monde, de fréquentes fringales de fruits de mer, une fascination marquée pour les ruines antiques et les langues mortes perdues dans le temps, un soudain mépris pour les « pauvres mortels », des bouffées d’énergie épouvantablement destructrice, et une légère somnolence. Ne pas dépasser la dose prescrite.

(†) Ce qui, avec des tentacules, relève de la prouesse, vous l’admettrez.

 

 

Connectez-vous pour commenter

Log in or create an account